La chevauchée fantastique !

Publié le par © Fred

En ce dimanche 20 octobre, jour de mes 37 ans, mon frère Christophe Suquet, alias le kenyan blanc, m’offre un beau cadeau : il boucle le marathon de Val de Reuil en 2h32, au terme d’une course parcourue en solitaire. Impressionnant !

 

Octobre 2011. C’était il y a tout juste deux ans. Une vilaine hernie discale contraint Christophe à stopper la course. S’il n’a jamais douté, peu auraient parié sur lui quand il reprend la course début 2012. Les chronos ne sont pas toujours au rendez-vous, les jambes répondent pas toujours aussi bien qu’à la belle époque. Mais, à la différence de bien d’autres, Christophe possède une ressource intarissable : le mental. Un mental hors nome qui lui donne des ailes, quand il s’entraîne ou en compétition. Hier encore, Christophe a su démontrer son incroyable force à l’occasion de la 9ème édition du marathon Seine Eure.

 

Seul au monde

Une épreuve qu’il va courir quasiment de bout en bout, seul, sur de longues routes sans fin, au milieu de nul part. Personne à des kilomètres à la ronde ; seules quelques vaches et autres juments assistent, malgré elles, au défilement des premiers concurrents. A vélo avec Philippe, un collègue de Christophe, nous sommes les témoins privilégiés de ce spectacle grandiose. On se croirait en plein Far West américain, sur une de ces routes interminables. Les paysages sont magnifiques, les routes interdites à la circulation, il n’y a pas un bruit, on est seuls au monde ! Il faut le voir pour le croire, tant cela parait surréaliste. Pourtant, Christophe reste imperturbable, concentré sur son allure de 3’36’’ au kilomètre !

 

On peut mourir tranquilles !

Le passage au semi est parfait : sous les 1h16’. Malgré les rictus et la fatigue qui commencent à apparaitre sur le visage, l’allure reste toujours bonne et on sent que l’objectif annoncé des 2h32 est atteignable. Au 28ème kilomètre, il accuse un retard de 3'30’’sur le concurrent qui le précède, Damien Labroche, en 6ème position. Les routes se suivent et se ressemblent et Christophe toujours seul avec lui-même. 10 kilomètres plus tard, Christophe n’est plus qu’à 1mn de Damien, également esseulé. Va-t-il réaliser l’exploit de revenir sur lui ? J’informe Christophe de la situation ; je le motive. Il relance dans les derniers hectomètres de la course, va puiser dans ses derniers retranchements. Malgré tout, cela ne sera pas suffisant et Christophe, du haut de ses 44 ans, finira 7ème (2ème V1) à seulement 30 secondes du jeune Damien (32 ans), dans un super chrono de 2h32’45’’ (temps officiel). Pari réussi. Chapeau bas. Et comme avait prononcé notre regretté Thierry Roland un beau soir de juillet 1998, « je crois qu’après avoir vu ça, on peut mourir tranquilles. Le plus tard possible, mais on peut » !

 

 

"Avec 36 heures de recul après ce marathon, je peux d'ores et déjà vous dire que le bonheur d'avoir atteint mon objectif reste intact. Mise à part la difficulté d'avoir couru seul 39 km à partir du 3ème kilomètre, j'ai vécu cette magnifique course avec un mental d'acier, une volonté que l'on me connait et une tactique de course bien menée à l'expérience.

Au fil des hectomètres, cette aventure sportive n'aurait été aussi étincelante et forte d'émotions sans le soutien intense de mes supporters (ils se reconnaîtront), qui a très certainement contribué à cette réussite que l'on connait à ce jour. Du fond de mon cœur de marathonien, je leur dédicace cette belle journée et remercie également tous les auteurs de messages de soutiens.

Le p'tti clin d'oeil aux organisateurs du marathon Val-de-Reuil qui m'ont octroyé le statut élite et m'ont permis de bien orchestré le défilement du week-end.

Je digère maintenant ce marathon avec "délectation", de quoi bien recharger les batteries pour repartir à nouveau vers de nouveaux défis !

Bien sportivement,

Christophe SUQUET"

 

Photos de la course

Résultats de la course (pdf)

La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !
La chevauchée fantastique !

J-1 : interview de Christophe sur ses sensations (vidéo)

Vidéo de Christophe pendant la course

Publié dans Autres

Commenter cet article

hugon 21/10/2013 20:36

Bon anniversaire Fred

Zizoo 21/10/2013 18:54

Magnifique article sur une course désormais entrée dans la légende du Kenyan blanc !