La folie des grandeurs ?

Publié le par © Fred

Ce mercredi 4 juin, alors que j’avais prévu un entrainement fractionné sur l’heure du déjeuner, je décide finalement de faire l’impasse et d’aller me tester de nouveau sur 1500m le soir même à Saint-Maur.  Avec l’objectif de faire un « coup » !

 

Il est un peu plus de 22h lorsque je me présente au départ de la 4ème série du 1500m. J’ai l’avantage de partir à la corde. Tant mieux car ce soir, j’ai décidé de tenter un « coup » : partir vite et gérer comme je peux. Au coup de pétard, je m’élance donc dans la bataille et me place idéalement en troisième position. Comme prévu, l’allure est soutenue : 32’’ au 200m, 1’06’’ au 400m et 1’23’’ au 500m. Jusque-là, tout va bien…

 

Pourtant, à partir du 600m, les choses vont se compliquer pour moi : je vois les concurrents me dépasser un à un, sans trop vraiment comprendre. Sans le réaliser, je suis en train de faiblir. Le passage au 1000m s’effectue aux alentours de 2’56’’.  Les 500 derniers mètres vont être laborieux et même dans les derniers 200m, je n’ai pas la volonté de m’arracher. Je termine finalement en 4’29’13’’, mon plus mauvais temps jamais réalisé sur la distance !

 

Au sortir de cette soirée, je ne suis, étonnement, pas trop déçu : trois jours après mon 1500m à Beaumont sur Oise, je voulais courir sans regrets et sans me poser de questions. Je suis venu pour un départ rapide, j’ai vu mais je n’ai pas vaincu. Le principal enseignement –confirmation- de la soirée est que je ne suis pas fait pour les départs rapides. Je fonctionne au mental et préfère donc garder du jus pour finir fort.

 

L’autre enseignement, c’est que je n’ai plus mes jambes de 20 ans ! Mes ambitions estivales (4’15’’ au 1500m d’ici début juillet) étaient-elles trop élevées ? Ai-je eu la folie des grandeurs en ce début de saison ? Quoi qu’il en soit, le 13 juin prochain, plus de dix ans après ma dernière course sur la distance, je m’alignerai au départ d’un 800m à l’occasion du meeting de l’Isle-Adam. Et deux jours plus tard, je serai au départ des 10km de l’Equipe.

 

Certes, je n’ai plus les jambes mais j’ai toujours la folie et l’envie de mes 20 ans !

Crédit photo : Thibault Paris

Crédit photo : Thibault Paris

Publié dans Courses

Commenter cet article

Sofiane 11/06/2014 21:06

Les deux 1500m etaient quand meme un peu rapproches ! Et peu de preparation pour des objectifs ambitieux
Tu vas te refaire vite, j en suis certain !

© Fred 16/06/2014 22:35

Merci Sofiane. Tu avais vu juste ! ;-)

DaJo 05/06/2014 18:00

sacrée cylindrée qd même !...

© Fred 06/06/2014 10:22

Merci...c'est pas du 16 soupapes mais ça tient la route !