Courir pour… vivre !

Publié le par © Fred

Les amoureux de ce sport le savent que trop bien : la course à pied procure des émotions telles qu’à travers elle, on se sent (re)vivre. En libérant certaines substances dans le cerveau comme les endorphines, la course à pied devient alors une bouée, et agit comme une véritable bouffée d’oxygène.  C’est l’un des bienfaits de ce sport. Mais pas que.  Car la course à pied permet aussi de prolonger l’espérance de vie, comme le prouve une nouvelle étude qui vient de paraître.

 

En effet, selon une étude* de l'université de l'Iowa, publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, les personnes qui courent seulement cinq à dix minutes chaque jour peuvent réduire de manière importante les risques de maladies cardiovasculaires et de mortalité prématurée.

 

Courir quelques minutes chaque jour se révèle ainsi aussi efficace qu'un long jogging lorsqu'il s'agit de prolonger l'espérance de vie, à en croire Duck-chul Lee, l'un des principaux auteurs de l'étude. Nul besoin donc de courir comme un dératé ! Et encore moins à vivre allure, puisque les chercheurs n'ont  pas constaté de différence importante entre ceux qui courent vite ou lentement (moins de 10 km/h).

 

De quoi inciter les moins courageux à franchir le pas, les petits efforts valant autant que de longues courses. Alors messieurs, dames, à vos running…et respirez la vie à pleins poumons !

 

En savoir plus

 

Retrouvez l'étude publiée dans the Journal of the American College of Cardiology (en anglais et synthétisée)

 

* L'étude a été réalisée au Texas auprès de 55.000 adultes âgés en moyenne de 44 ans et suivis sur 15 ans.

Courir pour… vivre !

Publié dans Autres

Commenter cet article

SUQUET Chrristophe 29/07/2014 16:34

Interessant......quoiqu'il en est et quelque soit l'activité: "vive le sport".