Merci pour ce moment

Publié le par © Fred

« Dans 10 ou 20 ans, ce ne sont pas les chronos dont vous vous rappellerez mais de ces moments partagés ensemble ». Quoi de plus vrai que ces propos tenus par le coach Robert à l’issue d’une belle soirée estivale.

 

Ce vendredi 26 juin marquait mon retour en compétition sur la piste de l’Isle-Adam. Une course qui me tenait à cœur de partager aux côtés de Sofiane Haba. Il le sait et honore ce rendez-vous malgré la fatigue qu’il a accumulée ces derniers jours. « Si je suis venu, c’est vraiment pour toi » me confiera-t-il lors de l’échauffement.

 

Duel à distance

S’il aura bien lieu, le duel tant attendu se fera à distance. A quelques minutes du départ, nous apprenons que nous ne figurons pas dans la même série. C’est moi qui lance les festivités. Au coup de pétard, je m’élance comme il faut pour me placer idéalement à la corde. Le premier 200m est rapide, aux alentours de 30’’. Au passage du 400m, je suis généralement à l’aise. Pas cette fois. Je ressens le manque d’entrainement et je comprends que le second tour va être compliqué. Je m’accroche comme je peux, ne pouvant pas relancer dans le dernier virage comme je sais parfois le faire. Je termine avant-dernier de ma série en 2’12’’89.

 

Au tour de Sofiane qui ne se pose aucune question. Dès les premiers mètres, il démarre en trombe, prenant une dizaine de mètres d’avance sur ses poursuivants. Je sens que, malgré la fatigue, il peut faire un joli coup. Je l’encourage de toutes les forces qu'il me reste ! Il remporte haut la main sa série, en 2’08’’19 sous les yeux de sa fille enchantée.

 

Tout est bien qui finit bien…

Moi qui ai pu rechausser les pointes après 6 mois d’arrêt. Sofiane qui a réalisé une très belle course, seul en tête du début à la fin. Et surtout le plaisir d’avoir pu de nouveau être réunis sur le tartan. Ce fut donc une très belle soirée qui se termine comme il se doit, au restaurant. On « refait le match », on discute, on rigole. Et c’est bien cela que l'on gardera en mémoire au final. Ces moments partagés. Ces instants si simples de la vie mais qui nous comblent de joie. Car peu importe les chronos, pourvu qu’on ait l’ivresse !

 

Merci (à Sofiane et Robert) pour ce moment.
Merci (à Sofiane et Robert) pour ce moment.

Merci (à Sofiane et Robert) pour ce moment.

Publié dans Courses

Commenter cet article

sofiane 01/07/2015 21:33

Une vrai chance de t' avoir comme pote, et c' est bien de ca dont je vais me souvenir, crois moi.
Et je retiens egalementbune chose: ne pas declarer forfait par peur de mal faire ou par fatigue, le mental ca commence la !
Merci Fred !

© Fred 02/07/2015 13:33

Merci my friend ! Hâte de te retrouver la saison prochaine. Deux vétérans au mental d'acier, ça va faire mal ! ;-)