Besoin de toi, envie de rien !

Publié le par © Fredrun

Si Peter & Sloane n’avaient besoin de rien, moi c’est bien de toi, ami runner, dont j’ai aujourd'hui besoin !

 

Le 8 octobre dernier, je retrouvais enfin mon club, l’EACPA, après plusieurs mois de galère. Quel plaisir de retrouver un collectif*. Malheureusement, pour cause de blessures ou autres, pas mal de mes compères manquaient à l’appel en ce rendez-vous dominical. Et j’avoue que leur présence m'a manquée. Pas tant pour l’aspect émulation ; je n’aurai d’ailleurs sûrement pas pu les suivre, même avec la meilleure volonté du monde. Mais surtout, et c’est peut être mon côté nostalgique qui refait surface, pour le plaisir d’être ensemble. Plaisir de se retrouver. Plaisir de se chambrer. Tout simplement pour le plaisir, comme dirait l'autre !

Alors, toi qui lis ces lignes, tu te reconnaitras. Sache qu'aujourd'hui, plus que jamais, j’ai le club a besoin de toi. Besoin d'être soudés. Oui, j'ai besoin de toi et envie de rien… si ce n’est de partager ensemble encore de bonnes séances, toujours placées sous le signe de la convivialité.

* Collectif : ensemble limité, mais d'une certaine étendue, caractérisé par des traits communs ou considérés comme tels.

Regarde le jour se lève
Dans l’allégresse sur Cergy
Tu me fais courir
Comme dans un rêve
Tout ce que j'aime

J'aime quand tu me chasses
Quand tu grimaces
Je suis si bien
Premier matin vitesse

Matin prouesse
On est si bons
Le jour se lève
Nous on s’entraîne !

Besoin de toi, envie de rien !

Publié dans Autres

Commenter cet article