La belle équipe !

Publié le par © Fredrun

J’aurais pu titrer cet article par « La belle époque » ou encore « La fine équipe » ! Mais c’est bien la belle équipe qui m’est naturellement venue à l’esprit. Non pas en référence au tristement célèbre café qui, il y a trois ans presque jour pour jour, fut le théâtre de terribles attentats. Non, en ce week-end de Toussaint, ce n’est pas de cette tragédie ni de morts dont il était question mais, au contraire, de cohésion, de solidarité et de rassemblement.

Si j’ai naturellement titré "La Belle équipe" c'est bien évidemment en référence à celle dont je faisais partie ce dimanche 4 novembre, à l'occasion des championnats de France du marathon-relais. "Les belles équipes" devrais-je même dire puisqu’aux côtés de notre équipe de Vétérans, le club alignait une seconde équipe mixte qui avait fière allure en parcourant les 42km en 2h36 !

Quant à notre équipe, elle n’a pas démérité, loin de là. Chacun a su se mettre au service du collectif. Stéphane a lancé les hostilités sur un super rythme. Abdel a su faire fi de son récent semi-marathon et garder le tempo tout comme Manu à qui il est revenu le droit de franchir la ligne d’arrivée. Sylvain, quant à lui, a prouvé qu’il n’avait rien à envier aux autres tandis que Vincent a confirmé sa très bonne forme du moment. Tellement bonne que je fus surpris de le voir déjà là, à me tendre le témoin, pour que puisse m’élancer à mon tour sur la boucle de 5km. Quelques secondes, sur nos 2h32 de course, de perdues inutilement…

Mais l’essentiel n’était pas là. Ce qui restera de cet Ekiden, c’est cette belle fête populaire qui a rassemblé, en plein cœur de Paris et sous un soleil radieux, plusieurs milliers de coureurs. C’est la magie de ce sport, capable de fédérer les gens autour de valeurs telles que le dépassement de soi, le respect des autres ou encore l’esprit d’équipe. La grande tour de fer pourrait en témoigner !

Voir les résultats de l'Ekiden de Paris 2018

 

La belle équipe !
La belle équipe !
La belle équipe !
La belle équipe !

Publié dans Courses

Commenter cet article

Olivier 07/11/2018 22:18

Bravo à la belle équipe! Mention spéciale à Abdel et Vincent pour leurs deux perfs car sur un ekiden les deux relais de 10km sont particulièrement difficiles ; il faut arriver à rester motiver et à se relancer alors que tu cours seul.