Gardons le moral… et le mental !

Publié le par © Fredrun

La situation est inédite. Nul n’en a l’expérience. Un seul maître mot qui revient : confinement. Pour tous les amateurs de sport en général et les amoureux de la course à pied en particulier, c’est une épreuve d’autant plus difficile à surmonter. Cela peut également être une aubaine. Celle de mettre à profit ce mental que nous avons tant l’habitude, en tant que sportif, de cultiver. Et souvenez-vous : un lion prisonnier conserve toujours son courage…

 

J’ai souvent fait allusion, à travers ce blog, au « mental ».  Personnellement, j’ai toujours essayé d’en faire une force, un compagnon de route ! Car chez le sportif, je suis convaincu qu’il joue un rôle prépondérant dans les objectifs que l’on se fixe.  Ok, mais en cette période où le monde s’est arrêté, où chacun se retrouve confiné, où l’émulation collective est bannie, comment tenir ? Comment trouver la motivation ? Eh bien c’est justement dans de tels moments, quand l’on se retrouve seul, face à soi-même, que le mental doit prendre le dessus. « La volonté, l’abnégation et la force mentale deviennent les meilleures alliées du coureur solitaire » écrivais-je en janvier 2016 dans un article intitulé « un mental de winner » !

Alors, certes, on ne peut plus courir –ou juste autour de chez soi- mais comme le clamait un certain Albert Einstein, « en plein cœur de toute difficulté se cache une possibilité ». Alors, si l’on n’a pas chance d’avoir un jardin de 10 hectares ou une côte à moins d’1km de son domicile que l’on peut monter et descendre 10 fois, trouvons d’autres solutions ! Il n’y en a pleins comme celles  données par ces quelques amis « facebookiens ». C’est cadeau ! Allez, courage à tous et prenez soin de vous !

Pour enrayer cette épidémie, il faut rester chez soi et être en contact avec un minimum de personnes. On peut remplacer les footings par des exercices cardio type "tabata", par des exercices éducatifs, de la musculation au poids du corps. On peut même se faire des séances à plusieurs en FaceTime !

Pascale Rignol

Conseils : corde à sauter, renforcement musculaire bien réalisé, squatts poids de corps, abdos et pompes…et profiter de ses proches !

Coachseed Cergy

« Un conseil simple : on sait que le gainage et la musculation sont importants dans notre sport et on a souvent tendance à les bâcler. Profitez de cette période compliquée pour travailler cet aspect, ce sera primordial pour reprendre la course à pieds sans se blesser une fois ce mauvais moment passé.

Requia Badr

Faire un break ! Faire comme si on était blessé et de reprendre tranquillement dans un mois (espérons) en se fixant des objectifs pour la rentrée. Pour ceux qui ont du mal à s'arrêter, pas le choix que de faire de l'exercice chez soi. Dans ce cas on peut s'adapter à l'environnement. Moi par exemple, j'habite au 12eme étage d'un immeuble, et bien je fais quelques montées de marches !

Guillaume Beau

Le maître mot est l'adaptation car oui ce sera long mais afin de ne pas perdre les acquis des entraînements hivernaux il faut poursuivre avec des séances de PPG

Baptiste Cartiaux

Ne rien lâcher, adapter l'entraînement quitte à tourner comme un hamster, faire du renforcement !

Maxime Garcin

Mon conseil : ne pas se casser la tête :-) :-), dédramatiser ... On n'est pas des pros ! :-)

Sébastien Doussaint

Publié dans Autres

Commenter cet article