Christophe Suquet : le « kenyan blanc » !

Publié le par © Fred

kenyaIl était à deux doigts d’arrêter la course à pied. A peine 8 mois après une vilaine hernie discale, il monte sur la 3ème marche du podium aux championnats de France Vétérans. Un "come-back", signé Christophe Suquet.  Interview !


Depuis combien de temps cours-tu et comment es-tu venu dans le monde de la course à pied ?

J'ai commencé la course à pied à l'occasion des 13km de St-Jean de Luz, en septembre 1992.  J'ai attrapé un coup de foudre pour la discipline à ce moment là et me suis directement inscrit au club basque. J’ai échangé mon paquet de cigarettes (à l’époque, je fumais deux paquets par jour) contre une paire de running ! Puis, j'ai commencé véritablement ma carrière d'athlète assidu au Canada.

 

Il parait que tu as couru au Kenya...info ou intox ?

C’est vrai, j'y ai vécu 6 mois. Je me suis entraîné aux cotés des juniors et j’ai participé à des compétitions.

Que retires-tu de cette expérience ?
course kenyaCe "périple sportif" a été une aventure humaine, une expérience hors du commun vécue au cœur d'un village nommé Iten dans les plateaux de la Rift Valley. Des moments de partages avec les autochtones, la découverte d'une culture différente et tout les attraits de vivre pleinement leur quotidien. Mes longues heures d’entraînements passées aux cotés de "la jeune élite kényane" auront été bénéfiques sur ma façon de concevoir ma préparation physique et la moralité du bien être de ce sport.  L'humilité, le respect d'autrui à tout niveau et se livrer pleinement à sa passion sont les plus grandes valeurs que j'ai pu retenir de ce voyage inoubliable. "Hakuna matata" est sans doute le terme le plus connu et le plus révélateur de leur philosophie !


boulourisQ
 u'est-ce qui te plait à courir ?

Retrouver à chacune de mes sorties ces sensations de liberté, de plénitude avec soi même, de rencontre avec la nature et continuer à recevoir tous les bienfaits de ce sport.

 

Où puises-tu ta motivation ?

La motivation se cultive au fil du temps, étape par étape. Elle vient tout naturellement lorsque tout va bien et il faut aller la puiser au fond de soi même lorsque tout va mal !!


Quel est ton plus beau souvenir ?

Mon plus beau souvenir : mes entraînements en Colombie Britannique à Vancouver dans les rocheuses : je "pleurais" d'ivresse et de bonheur absolus, au milieu de cette splendide nature.


 
xtophe-marathon.jpgTon plus grand regret ?
Echapper
 à la qualification des JO en 2002 avec l'équipe du Canada (ayant obtenu la citoyenneté canadienne). J’étais 3ème canadien cette année sur la distance du marathon (2h22'25") et cela n’a malheureusement pas suffi.


Il y a quelques mois, tu étais presque "fini". Tu as su revenir à ton meilleur niveau. Comment l'expliques-tu et quel est ton secret ?

Suite au diagnostic de mon hernie discale en octobre 2011, j'ai vite réagi sans trop me lamenter sur mon sort. J'ai gardé un cap de remise en condition physique et mentale : par le biais de l’aqua running en piscine et le vélo. Après j'ai un secret mais "un secret reste un secret" !

 

Tu viens de signer un joli chrono sur 5000m*. Quelles sont tes ambitions ?
Mon objectif premier après ce 5000m est de réaliser une performance le 24 juin aux 10 km de l’Equipe à Paris : revenir enfin sous la barre des 33'. Cet été je vais travailler en côtes puis je vais me consacrer à ma préparation des Championnats de France de semi marathon dès  la rentrée.

As-tu un "modèle" dans la course à pied ? 

Le premier qui me vient en tête : Carl Lewis.

Ta devise ?
"Force et honneur".

 

 

* 15’46’’ aux Championnats de France Vétérans à Fougères

 

 

arrivée semiChristophe Suquet (11/04/1969) - Ses records

 

800m : 2'08" (Québec sur piste intérieure)

1000m : 2'42" (Québec, sur piste intérieure, 1993)

1500m : 4'12" (Québec, 1993)

3000m : 8'52'' (Cannes, Championnats du Var, 1999)

5000m : 15'12" (St Ouen l'Aumone, 2002)

10Km : 30'40" (Vainqueur de la corrida de Monaco, 1999)

Semi-marathon : 1h07'15" (La Rochelle, 2002)

Marathon : 2h22'25" au  Canada (Ottawa, 2002)


 

 


A lire par ailleurs :

Portrait de Christophe dans Running attitude n°4, mai 2001

 

Mon frère ce héros - article du 15/12/2011

 

Bonus : Arrivée de Christophe (Course à la Tomette, Salernes, 1999)

 

 

Publié dans Interviews

Commenter cet article

Zizou 14/06/2012 19:50


Trop fort le kenyan blanc ! Mais où est passé le muzungu ??

Sandrunning 12/06/2012 17:37


Excellent !!! La vidéo (quelle arrivée ! juste magique de la voir sauter de joie !), l'article dans le journal, le palmarès...quel parcours !


Rater la qualification aux JO a dû être une grande déception, mais se dire qu'il était si proche avec un chrono sur marathon aussi beau que le sien, ça reste malgré tout une fierté !!


Je serai également aux championnats de France de Semi à Nancy en octobre. Avec un temps de qualification beaucoup plus modeste, mais je serai au départ et tenterai de battre mon dernier record :)

© Fred 12/06/2012 21:57



merci pour ton enthousiasme qui fera plaisir à mon frère. Bravo pour Nancy, et si tu y croises chrsitophe, claque lui la bise de ma part ! ;-)