Cyrano a pointé le bout de son nez...

Publié le par © Fred

cyranoDimanche 9 octobre, c'était le jour des Primaires socialistes, des 20 km de Paris, mais aussi les traditionnelles foulées de Cyrano à Sannois ! Et en cette matinée pluvieuse, quoi de mieux que d'aller courir un bon vieux 5km, histoire de voir ce que l'on a sous le pied ?!  Me voilà donc parti pour me tester sur courte distance, histoire de me rassurer trois semaines après ma "demi déception" de Conflans. Sannois, c'est à quelques kilomètres de Cormeilles, je pars donc tranquilement à 7h45 de la maison pour un départ à 9h.

 

Les 32èmes foulées de Cyrano, c'est deux courses pour enfant, un 5km "populaire" et un 10km FFA. C'est une manifestation "sans prétention" mais tout de même avec du beau calibre venu notamment du club local de l'Entente Franconville Cesame Val d'Oise (EFCVO). Les athlètes de l'EFCVO se sont particulièrement mis en valeur puisque Maxime Boisco remporte la course des 5 kms en 16'03'', et Carlos Da Silva remporte le 10kms en 33'17''.

 

Le 10km dont le départ est donné à 10h, consiste à faire deux boucles du 5km, mais part une trentaine de mètres derrière le 5. Sur la ligne de départ, je suis confiant pour réaliser les deux objectifs du jour : faire mieux qu'en 2009 (18'07'') et passer sous les 18'. Il pleut légèrement, la route est trempée, mais je suis optimiste. Je décide de partir vite, pas le temps de tergiverser sur un 5km ! Au passage du 1er kilo, je suis surpris de ma vitesse (3'19'') et je suis tout autant surpris de ma lenteur en passant au 2ème kilo (7'19''). Ce n'est qu'après la course que je réalise que les marquages au sol sont ceux destinés à la course du 10km, marquages légèrement décalés par rapport à la course du 5km. Je reste concentré et je trouve la force m'accrocher aux deux concurrents qui sont devant moi, me répétant sans cesse que ce n'est qu'un 5 bornes. Au passage du 4ème kilo, je suis en 14'30'' (un peu plus en fait puisqu'il s'agit du marquage du 10...) et je me dis que ca va être dur de passer sous les 18'. Je connais en effet le parcours et je me souviens très bien de ce dernier kilo "assassin" avec une bonne côte d'au moins 300m ! Qu'à cela ne tienne, j'essaie tant bien que mal de ne pas me faire distancer. Pour dire vrai, je suis laché d'une dizaine de mètres par mon concurrent direct, les côtes n'étant pas mon point fort...  Dans les derniers 500 mètres, le parcours est légèrement descendant et je donne tout pour rattraper mon retard et mon concurrent. J'y parviens, en le détronant dans la dernière ligne droite. En revanche, je ne parviens pas à battre mon temps de 2009 et encore moins d'aller sous les 18mn. Je termine la course en 18'07''. Au classement général, je termine 14ème (13ème en 2009) sur 128 arrivants. Au final, je suis tout de même satisfait, le parcours n'étant pas évident, les conditions météo n'étant pas formidables, et cette course entrant dans mon plan d'entrainement.

Il est un peu plus de 9h30 et je peux rentrer à la maison prendre un bon petit-déjeuner. Il me faut prendre des forces pour affronter une nouvelle épreuve : les 2h30 de goûter d'anniversaire de ma fille Julie. Pour ses 4 ans, ils seront 8 à la maison ; cet après-midi, ca va être (encore) sport !

 

Publié dans Courses

Commenter cet article