Marc Torre : « courir rime d’abord avec plaisir ! »

Publié le par © Fred

torre.jpgIl court depuis plus d’une décennie, avant tout pour le plaisir et sans aucune prétention chronométrique ou de classement. Un anonyme parmi les anonymes ? Plus tout à fait, depuis qu’il est passé à la télé, d’abord au JT de France 2 puis pour l’émission « Complément d’enquête ». Marc Torre est un amoureux de la course à pied, pas un addict… Il nous livre ici une interview exclusive, sans détour et pleine de  « vérité ». Coup de projecteur.

Marc, avant la course, as-tu pratiqué d’autres sports ?

Oui, le handball ... 25 ans à mon actif ! Le sport collectif, ça va un temps, mais il faut que tous les acteurs soient partie prenante ! Quand ce n'est plus la cas, il ne sert à rien de poursuivre. J'ai aussi pratiqué la musculation quelques années…

 

Comment-t-es venue l’idée de courir ?
A mon divorce, il y a environ 12 ans, il a fallu dans un premier temps que je comble ma solitude. Plutôt que de me morfondre chez moi, j’ai préféré combler les vides dans ma vie par la pratique du sport. Je me suis donc mis à courir, car j'avais déjà un peu pratiqué quelques années auparavant. C’est tout naturellement que j'ai rechaussé les running, au début par défi et puis par plaisir.


Te sens-tu aujourd’hui épanoui ?

Je me sens bien dans ma vie, même célibataire... Je vis ma passion telle que je le désire. Bon, l'idéal serait de rencontrer une personne qui la partage et qui la pratique, mais en aucun cas qui me demande d'arrêter !!! La course à pied me permet de me dépasser, d'aller chercher mes limites. Ma devise : "toujours plus fort, toujours plus loin".

 

m-torre.jpgTa passion est-elle comprise par ton entourage proche ?

Mon fils, qui vit avec moi, n'est pas intéressé. Idem pour ma fille que je vois un week-end sur 2 et pendant les vacances scolaires. Cela ne les dérange pas, mais nous n'en parlons pas car ils ne s'en intéressent que très peu. Mes ami(e)s, essentiellement dans le monde de la course à pied, sont eux aussi des passionnés donc tout va bien ! Quant à mes ami(e)s en dehors de la course à pied, on en parle très peu, mais ils savent qu'il ne faut surtout pas me brancher sur le sujet !!! En tout état de cause, si la course à pied n'est pas forcément toujours comprise, elle ne dérange personne et c'est bien là le principal !

 

Combien de fois combien de kilomètres par semaine et cours-tu ?

Je tourne entre 4 et 6 entraînements, soit 80 à 110km par semaine en fonction des compétitions que je prépare, le tout essentiellement en forêt de Saint Germain en Laye ou Marly.


Quelles sensations te procure la course ?

Soit j'oublie tous mes problèmes et je fais le vide dans ma tête, soit je cogite énormément et je réfléchis beaucoup à toutes ces petites choses de la vie. La course à pied est un moment propice à de multiples états d'âmes.

 

Comment as tu vécu tes récents passages à la Tv ?

Ce fut une belle expérience de journalisme ! J’ai pu voir tout le travail des journalistes, 7 ou 8 heures de tournage et interviews pour en tirer une dizaine de minutes…sacré boulot ! Même si je me suis aperçu que l'on pouvait faire dire ce que l'on voulait aux interviewés, et être réducteur à souhait pour dramatiser les situations, je ne regrette rien. Mes ami(e)s me connaissent et savent comment je suis et comment je vis. Les autres ont pu effectivement se poser pleins de questions, mais c'est le cadet de mes soucis. Cela fait drôle de se voir à la télé et d'imaginer que des milliers de gens vous voient. Ceci dit ma popularité n'a pas grandi ! lol Seules 3 ou 4 personnes que je ne connaissais pas m'ont reconnu !

 


Passage au JT de France 2 le 12 avril 2012

 
Te considères-tu comme un « addict » de la course à pied ?
Non, en aucun cas ! Je ne cours jamais à contrecœur, même si parfois il faut se secouer pour aller s'entraîner. De plus je ne me contrains pas à tout ce qui pourrait tourner autour, comme par exemple faire un régime alimentaire draconien. Je cours avant tout pour le plaisir. Et même si parfois ma vie sociale pourrait en être bouleversée, la course à pied ne prendra jamais le dessus sur le temps que je passe très régulièrement avec ma fille de 15 ans. Certes, cela m'oblige à courir à des horaires matinaux, mais ce n'est juste qu'une question d'organisation ''familiale'', certains week-end ! Je ne considère donc pas cette addiction comme une "maladie" qui devrait se soigner, et elle n'est en rien néfaste à la vie que je mène et que je me suis choisi.

As-tu fais des connaissances à travers la course ?

Oui, à travers un forum, ( www.passioncourseapied.fr ), j'y ai rencontré la plupart de mes ami(e)s et nous nous voyons très régulièrement sur des courses, dans diverses régions de France et pas uniquement en région parisienne. Nous faisons même un point d'honneur à créer des rencontres pour pouvoir discuter de notre passion autrement que virtuellement !


marc-torre.jpgQuelles sont pour toi les valeurs véhiculées par la course à pied ? 

Humilité et simplicité ...Il n'y a qu'à voir les champions de notre discipline, route ou trail. Ce sont des gens simples et abordables avec qui vous pouvez discuter lorsque vous les croisez sur une course.

Sur un 6h00, Bruno Heubi me mettait une petite tape dans le dos avec un mot d'encouragement, à chaque fois qu'il me prenait un tour !! Il n'y a que dans notre sport que nous pouvons voir ça ...


Dépassement de soi ...
Pouvoir aller toujours plus loin, chercher ses limites, il n'y a que dans la course à pied que je trouve ça et que je peux me réaliser. Je n'aime pas me contenter de ce que je peux faire, j'aime savoir si je peux encore aller plus loin. Avec la course à pied, je vais au bout de ma passion !


Retrouvez les aventures de Marc sur son blog : http://marc78300.skyrock.com/

 

Publié dans Interviews

Commenter cet article

Henri 04/07/2012 00:29


Super article ! J'ai eu envie de chausser mes grolls et d'aller courir :)


Merci pour de nous transmettre ta passion avec autant de générosité !

Running Nantes 03/07/2012 15:13


Merci pour cette belle interview pleine de verité !