New-York, New York...

Publié le par © Fred

marathon-new-york.jpg"Répandez la nouvelle, je pars aujourd’hui.  Je veux faire partie de New York, New York.  Ces chaussures de vagabond ont très envie d'errer dans le coeur même de New York, New York"... *

  

Jamais les paroles de Franck Sinatra n’auront résonné aussi vrai dans la tête et le cœur de ces milliers de coureurs qui vont finalement pouvoir toucher du bout des doigts (de pied) leur rêve : prendre le départ de l’un des plus mythiques marathons au monde.

The show must go on !

Les organisateurs de l'événement l’avaient annoncé dès le 30 octobre dans un communiqué : le marathon aurait lieu car "il s'agit d'une journée très spéciale pour les New-Yorkais et un symbole de vitalité et de force morale de la ville". Michael Boomberg, le Maire de New-York l'a confirmé : le marathon est maintenu. Certes le violent ouragan Sandy qui s'est abattu sur New York ces derniers jours laisse une ville meurtrie avec des centaines de victimes et de nombreux démunis. Certes, le marathon n’est qu’une course. Mais, en décidant de maintenir l'événement, c’est avant tout le sport qui l’aura finalement emporté. Je peux ressentir la joie et l'émotion de ces milliers de personnes qui vont finalement pourvoir participer à ce qui devait –et qui probablement sera- une fête. Certains penseront que c’est stupide de se soucier d’un marathon au regard des victimes et dégâts causés par l’ouragan. On peut voir les choses ainsi. On peut aussi se dire que ce marathon est bien plus qu’une course. C’est le rassemblement de milliers de personnes, toute origine et tout milieu social confondus. Ce sera un grand moment entre personnes partageant les mêmes valeurs universelles de la course à pied : l'entraide, le respect des autres, le dépassement de soi, notamment. Ce marathon représente, en outre, pour de nombreux coureurs, des mois d'entraînement et d'économies, voire des années. Alors pour eux, et pour tous ceux qui ont été touché de près ou de loin par l'ouragan, je le clame haut et fort, the show must go on !


canceled marathonBreaking news : marathon annulé !
L'info est tombée peu après 23h (heure française), ce vendredi. Attablé au restaurant, j'apprends la nouvelle en lisant les news sur mon téléphone portable. "Le marathon fait partie intégrante de la vie de New York depuis 40 ans. (...) Mais il est clair qu'il est devenu une source de controverses et de division", a souligné le maire dans un communiqué. Pour certains élus et une partie de la population, l'événement était un affront fait aux victimes. Même si je ne partage pas cette opinion, je comprends la décision d'annuler le marathon. On peut simplement  regretter qu'elle intervienne moins de 48 heures avant le départ prévu de la course...

 

 

 

 

* "Start spreadin' the news, I'm leavin' today

I want to be a part of it

New York, New York

These vagabond shoes, are longing to stray

Right through the very heart of it

New York, New York"'

Publié dans Autres

Commenter cet article

Sandrunning 08/11/2012 10:18


Je découvre seulement maintenant ton post !


Et bien tu vois, il n'aura pas eu lieu. C'est vrai qu'il s'agit de mois de préparation, aussi bien mentale que physique. On y pense, on le lit, on regarde des vidéos des précédentes éditions pour
s'imprégner de l'atmosphère, de l'ambiance. 


Tous ces encouragements, je les attendais, je les sentais presque.


Mais c'était sans compter sur Sandy.


Revenue en France, j'accepte plus faciement de ne pas l'avoir couru et surtout de ne pas l'avoir vécu. Sur place, c'était plus compliqué. De nombreux sentiments se sont emmêlés : de la
compréhension à la déception.


Ce sera peut-être en 2013 pour toi ?

© Fred 08/11/2012 11:44



Ah non, pour moi, le marathon c'est fini. c'est pas une distance qui me réussit !