Une voix qui nous laisse sans voix...

Publié le par © Fred

casqueIl savait faire vivre un match. Il était la voix, la bande-son des grands moments du football français, à coups de phrases devenues cultes. Avec le décès de Thierry Roland, le monde du football a perdu l'une de ses voix de légende.


En apprenant la nouvelle, de suite, les grands moments du football français me sont revenus en tête. Des moments pour lesquels Thierry Roland était à chaque fois associé. Avec cette voix qui nous a tant fait vibrer. On réalise  alors à quel point une voix, conjuguée à l’image, peut procurer des émotions fortes. C’est vrai dans le foot mais aussi dans l’athlétisme… A l’image du tandem qu’il formait sur TF1 avec son compère Jean-Michel Larqué, l’athlétisme possède également son duo incontournable sur France Télévision. Je cite : Patrick Montel, commentateur de l’athlétisme depuis 1987, et Bernard Faure, champion de France de marathon en 1982 et consultant à la télévision depuis 1990.

 

montelfaureAlors, à l’heure où la France rend hommage à Thierry Roland, y compris Patrick Montel via le blog de France 2, je tiens à saluer et remercier les commentateurs pour la joie, les frissons et l’intense émotion qu’ils nous apportent à travers leur voix. Que l'on apprécie ou non les personnages, il faut reconnaître leur  talent et leur passion, que leur voix transmettent le temps d’un match ou d’une course. Peu importe la pertinence de leurs commentaires, on parle ici d’émotion.

 

Souvenez-vous : le doublé sur 200 et 400 m de Marie-José Pérec aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. Le record du monde de l’américain Michael Johnson sur 400m aux Championnats du monde de Séville en 1999. Les 9’58’’ d’Usain Bolt aux championnats du monde à Berlin en 2009. Ou plus récemment, la finale du 200m remportée in extremis par Christophe Lemaitre aux Championnats d’Europe de Barcelone. On pourrait en citer tant d'autres. Chaque fois, ce furent de grands moments d'athlétisme, auxquels les commentateurs sportifs sont à jamais associés. De tels moments d’émotion, on ne demande qu’à en revoir…et à en entendre !



Marie-jo Perec Atlanta 1996 par nap4

 

 

 

 


Usain Bolt Champion du monde ! 9'58 Stade... par four-two






Publié dans Autres

Commenter cet article